Contenu

Animations seniors, à votre service !

La municipalité s’investit dans une nouvelle offre de loisirs à destination des retraités.

Franchement emballés par le cours de country à Finck, Suzanne et Pierre : « C’est nouveau et original, on reviendra ». Notre couple de seniors aurait tort de s’en priver, à 1 € la séance, celle-là tournant une fois par mois dans chaque club et sous la houlette de la municipalité.
De fait, cette dernière a repris la gestion directe des clubs Edouard Finck, Salvador
Allende, Ambroise Croizat et Heurtault depuis la dissolution de l’Association des seniors d’Aubervilliers en juin dernier (voir ci-dessous).
Attention les mises en plis ! Avec la municipalisation et, ainsi, la création d’un service
Animations seniors, on entend bien dépoussiérer l’ensemble des propositions à destination des retraités.
Dans les faits, la Ville a préparé le processus pendant 6 mois : « Toutes les activités qui existaient sont maintenues, mais cela se double d’une offre plus diversifiée, explique Yasmine Kermiche, responsable du nouveau service. Concrètement, nous sommes une porte d’entrée : la zumba, par exemple, est une activité qui ne s’adresse pas forcément aux seniors, mais on peut les aider à y mettre un pied ! »

Bien vu, ici, le partenariat avec le CMA Gymnastique, peut-être qu’au-delà de la séance ponctuelle l’on aura finalement envie d’en faire un peu plus et de devenir acteur de ses loisirs… Bien vu les ateliers bien-être et le massage à 5 €, et tout cela proposé dans tous les clubs, ouverts à tous, afin de désenclaver et faire se rencontrer les gens : c’est vaste Aubervilliers, hein !
Parmi les seniors, certains se trouvent en mobilité réduite : ici intervient le service Accompagnement (partie intégrante du service Animations seniors) qui peut aussi permettre à ce public de rentrer plus tard lors de concerts ou de soirées festives…
Voir là-bas si j’y suis ? Chaque mois, deux sorties en car (les participants sont ensuite ramenés dans leur quartier) et une autre en transports en commun sont programmées avec l’équipe d’animation… « Plus une visite d’un quartier de Paris, par ce même biais, avec Christelle, une conférencière albertivillarienne, pour un coût de 5 € », renchérit Yasmine Kermiche.

Eric Guignet

SERVICE ANIMATIONS SENIORS
5 rue du Docteur Pesqué
Tél. : 01.71.89.61.83
Infos et questions
Courriel : saas@mairie-aubervilliers.fr

3 questions à Sofienne Karroumi

Maire-adjoint aux Seniors, aux Relations intergénérationnelles, aux Anciens Combattants et à l’Enseignement

Pourquoi a-t-on procédé à la municipalisation
de l’offre aux seniors ?

Pour poursuivre notre engagement de développer
une politique publique à destination
de tous les seniors. Elle propose une offre diversifiée permise par la mutualisation des ressources et développe des actions de proximité dans les quatre clubs de la ville. Dans cet esprit, nous proposons une grille tarifaire étudiée pour que chaque senior puisse accéder aux loisirs. L’idée, c’est de préserver le lien social au quotidien et développer les rencontres entre les générations. La municipalisation s’inscrit également dans une démarche participative avec la mise en place d’une instance consultative des seniors.

Quels en sont les avantages ?
Il y a désormais quatre clubs vers lesquels se tourner et dans lesquels il y aura des activités tout au long de l’année. Tout cela est accessible financièrement, mais également du point de vue de la mobilité : pour nos seniors, il y a toujours un club à proximité, proche de chez eux, et, en cas de perte d’autonomie, ils peuvent aussi faire appel au service Accompagnement qui dispose de véhicules adaptés. Cette mission est complètement intégrée au service Animations seniors. Cette nouvelle organisation permet à tous, y compris aux moins mobiles, de participer aux activités. Avec la municipalisation, nous avons une meilleure vision d’ensemble et notamment sur les publics les plus fragiles.

Cela ne coûte-t-il pas plus cher pour la Ville ?
Proposer des activités en s’appuyant sur des services municipaux existants et/ou
sur les associations de la ville, cela permet, au final, de maîtriser les coûts. Cela
ne coûtera pas plus cher, ni à la Ville, ni aux seniors, pour une offre plus de loisirs plus étoffée !

Propos recueillis par E. G.