Contenu

Contorsions et séduction

Spectacles coréens et hollandais sont au menu de la 14e édition des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis.

En combinaison noire d’hommegrenouille, dans une lumière rougeoyante, la danseuse Park SangMi expérimente une série de postures improbables.
Ce tableau saisissant est issu du spectacle de danse In my room. Lors de la
14e édition du festival des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-
Saint-Denis, il sera suivi au théâtre La Commune de trois pièces coréennes inédites
courtes, qui explorent avec lui les multiples dimensions d’un pays tiraillé entre tradition et modernité, individualité et sens collectif…
Il y aura Gom-bang-yi-teot-da, qui signifie « autorisé à jouer » dans le jargon d’une
troupe itinérante issue des classes les moins favorisées de la société, sous la dynastie Joseon. Là, long ruban blanc partant du sommet du crâne, le danseur et chorégraphe Kim Joseph joue de l’enfermement et la libération pour dépeindre un individu contraint par son statut mais essayant de s’en dégager.

Ambiance nocturne et fantastique

Puis, aux frontières de la réalité, Mindgoblin (esprit du lutin), où Lee Kyung-eun
s’inspire d’un rituel chamanique ayant pour objet d’expulser le Dokkaebi, esprit de la
mythologie à la fois effrayant et grotesque.

Enfin, avec sur scène six danseuses et quatre musiciens de la compagnie Art Project
Bora, Somoo explorera les tensions entre constructions symboliques et expressivité
individuelle, dans une ambiance nocturne et fantastique, emprunte de féminité et
séduction.
L’autre spectacle donné dans le cadre du festival, Clan, nous emportera quant à lui
au coeur des cultures urbaines. Sous la direction du chorégraphe hollandais Herman
Diephuis, six jeunes garçons et filles y traversent une soirée de danse, au départ
assez anodine, façon boum d’anniversaire ou discothèque. Au fil du spectacle,
la danse se donne en continu, se densifie, s’entête, un groupe se rencontre,
affirmant goût de vivre et de danser. Et pour ceux qui iront voir le spectacle, un
stage de danse amateurs sera mené gratuitement par le chorégraphe.

Naï Asmar

Programme

Mercredi 18 mai, de 18 h à 21 h
Stage de danse avec le chorégraphe Herman Diephuis
Gratuit sous condition d’achat d’une place pour son spectacle Clan

Samedi 28 mai

  • 17 h 30 : In my room, Gom-bang-yi-teot-da, Mind-goblin, Somoo (Corée)
  • 21 h : Clan

Dimanche 29 mai

  • 16 h : In my room, Gom-bang-yi-teot-da, Mind-goblin, Somoo (Corée)
  • 19 h : Clan

Tarif pour les résidents du 93 : 14 €
Pass pour les deux spectacles le même jour : 19 €
Théâtre La Commune
2 rue Edouard Poisson.

Renseignements et réservations au 01.55.82.08.01 ou sur www.rencontreschoregraphiques.com