Contenu

La lutte continue...

Le comité de soutien aux sans-papiers Auber sans la peur fête ses 10 ans.

Une décennie de lutte, 2006-2016, d’accompagnement, d’allers-retours au Tribunal administratif de Cergy, tout cela mené sans relâche par le Comité de vigilance d’Aubervilliers contre l’expulsion des familles et élèves sans-papiers…

C’est dans le contexte d’un durcissement de la politique migratoire de la France, et alors que la circulaire Sarkozy semblait ouvrir des possibilités de régularisation aux parents sans-papiers d’enfants scolarisés, que s’est constitué Auber sans la peur : « En juillet 2006, on s’est rendu compte que 157 familles, soit 300 dossiers, avaient fait une demande. A la mi-août, seuls 30 dossiers ont été validés ! Toutes les autres personnes étaient expulsables et l’on s’est rapidement mobilisés », se souvient Liliane Balu, membre active du comité. A l’initiative de l’association du Forum social et de la Ville d’Aubervilliers se mettra rapidement en place l’accompagnement les familles en préfecture pour les aider à monter leurs dossiers.

De réunions périodiques à la bourse du travail en veillées nocturnes en mairie, les énergies se
fédèrent et les militants de la ville, de la Ligue des droits de L’Homme, du MRAP,
de la CGT, de la FSU prennent part aux initiatives du comité, membre de RESF
(Réseau éducation sans frontières)… Ça paie, avec 600 régularisations sur la période,
des cérémonies de parrainages des enfants d’Aubervilliers qui vont se poursuivre
depuis la première mandature de Pascal Beaudet, maire à cette époque, jusqu’à celles de Jacques Salvator puis de Mériem Derkaoui, désormais. On continue ? «  Il y a du travail car les conditions se sont durcies. Quand il y a un refus, il est assorti d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF), observet-on au comité. On reçoit 6 personnes à chaque permanence, tous les jeudis à Ambroise Croizat [de 18 h 30 à 20 heures]. »
Cette lutte en règle s’inscrit dans le marbre le samedi 24 septembre prochain : Auber
sans la peur convie ainsi la population pour un après-midi festif, façon aussi de remettre le couvert pour les combats à venir…

Eric Guignet

AUBER SANS LA PEUR FÊTE SES 10 ANS

Samedi 24 septembre

  • 11 h : rendez-vous Place de l’Hôtel de Ville
  • 13 h : repas partagé (apportez votre spécialité culinaire préférée)
  • 18 h : installations, spectacles et concerts…

Villa Mais d’Ici
77 rue des Cités.
Plus d’infos auprès du Comité des sans-papiers
d’Aubervilliers
Tél. : 06.14.86.66.95
auber-sans-la-peur.org