Ville d'Aubervilliers
Accueil > Actualités > L’actualité
 

La sécurité en questions

Aubermensuel a interviewé le maire Jacques Salvator sur les récents faits divers graves qui se sont déroulés sur la ville et qui ont défrayé l’actualité.

Trois faits divers ont marqué l’actualité d’Aubervilliers en juin. Comment a réagi la Ville ?
En quelques semaines, il faut le dire tel quel, nous avons vécu une série d’événements graves.
Avec, coup sur coup, trois faits, pas de même nature, mais aux conséquences aussi dramatiques les uns que les autres.

Il y a d’abord eu un conflit familial avec une tentative d’assassinat et un suicide sur la voie publique, puis le braquage sanglant du fourgon blindé aux Quatre-Chemins et, enfin, un vol à la portière qui s’est fini par un grave accident de la circulation.
Dans chacune de ces affaires, la municipalité a très vite été informée de ce qui se passait et a déployé ses propres moyens d’accompagnement en plus de l’action de la police et des secours.
Permettez- moi de remercier tous ceux qui sont intervenus sur le terrain dans ces conditions difficiles.
Permettez-moi aussi d’exprimer ma solidarité avec les victimes et leurs familles.
La municipalité a, bien sûr, pris de leurs nouvelles.
Je me suis rendu au chevet du convoyeur de fonds hospitalisé à la Roseraie peu avant, malheureusement, qu’il ne décède.

Doit-on tirer de ces événements la conclusion que l’insécurité s’aggrave à Aubervilliers ?
Ce n’est pas ce que disent les chiffres en matière de faits de violence et de délinquance recensés sur notre ville.
En quelques années, la tendance est même plutôt à la décrue par rapport à des communes voisines.
Et puis, comme je le disais, les faits qui viennent de se dérouler ne sont pas de même nature.
On ne peut donc pas voir dans cette série l’indication d’une situation particulière.
Néanmoins, il est de ma responsabilité de maire d’être dans une parole de vérité sur ce sujet vis-à-vis des Albertivillariens.
Nous avons, et je le dis clairement, un fonds récurrent de délinquance encore bien trop élevé sur notre ville.
C’est notamment vrai pour ce qui concerne la petite délinquance, celle que l’on subit dans notre quotidien.
Pour autant, un travail lourd est engagé. Il n’est pas étalé sur la place publique parce qu’en matière de sécurité, le plus efficace c’est d’oeuvrer dans une certaine discrétion.
On y marque des points. Sauf que dans ce domaine, rien n’est jamais acquis et les résultats restent, aujourd’hui, trop fragiles.

Sans rentrer dans le détail, peut-on quand même en savoir plus sur ce travail ?
Vous savez que nous avons eu un débat public au sein du conseil municipal sur l’opportunité de déployer ou non de la vidéosurveillance.
Une mission d’expertise avait même été confiée à un membre de l’opposition sur le sujet.
Au final, une majorité des élus municipaux avait considéré que, notamment au regard des sommes qu’aurait dû dépenser la collectivité – c’est-à-dire la Mairie et les contribuables – et dans l’état des finances locales, ce n’était pas possible.
Néanmoins, le fait que la municipalité vienne d’obtenir du procureur de la République la création d’un groupe local de traitement de la délinquance (GLTD) pourrait nous permettre de relancer le sujet puisque des aides de l’Etat sont sollicitables dans ce cadre-là pour mettre en place de la vidéosurveillance.

Parallèlement, nous avançons sur un renforcement d’une présence humaine dissuasive dans l’espace public.
Avec la police municipale, les gardiens de square et les agents de surveillance de la voie publique, mais aussi en travaillant à la mise en place d’un réseau de correspondants de nuit pour assurer une forme de vigilance à toute heure dans certains quartiers.

Par ailleurs, il faut rappeler que nous avons obtenu de l’Etat, en coopération avec Pantin, l’affectation d’une Brigade spécialisée de terrain qui permet de renforcer la présence policière sur l’axe Fort d’Aubervilliers – Quatre-Chemins en passant par La Maladrerie et la dalle Villette.
On pourrait aussi évoquer ce qui est fait au sein du Groupe de prévention et de suivi de la délinquance qui se saisit du cas des primodélinquants afin d’éviter, au maximum, la récidive.
Ce qui est engagé pour suivre les sortants de prison, du traitement local de la question de la toxicomanie, de l’attention portée à la prévention des situations de violences conjugales, de l’action menée pour réduire l’absentéisme scolaire…
Tout cela participe d’une politique de longue haleine. L’Etat devra, sans doute, nous y aider plus.
Si, de ce côté-là, j’ai bon espoir, quoi qu’il en soit, nous, nous poursuivrons le chemin que nous avons pris pour ce qui dépend de la Ville.
Résolument et même s’il est escarpé…

Propos recueillis par Aubermensuel
Le 10 juillet 2012

RÉUNIONS PUBLIQUES SUR LA SÉCURITÉ
- Quartier Landy
Mercredi 3 octobre, 19 h
- Quartier Vallès-La Frette
Jeudi 18 octobre, 19 h
- Quartier Centre-ville
Mercredi 24 octobre, 19 h
- Quartier Maladrerie-Emile Dubois
Jeudi 8 novembre, 19 h
- Quartier Paul Bert
- Jeudi 15 novembre, 19 h
Quartier Cochennec-Robespierre-Péri
Mercredi 21 novembre, 19 h
- Quartier Firmin Gémier-Sadi Carnot
Mercredi 28 novembre, 19 h

Lieux de réunions communiqués ultérieurement.


Partager cet article :

 
haut de page haut de pageimprimer Imprimer
Actualités
L'actualité
· Sport en Fête
· Course populaire : 5ème tour de piste
· Les rencontres pour l’emploi font leur rentrée
· De Visu en visite à Mazier
· Horaires d’été de l’Hôtel de ville
· Nouveaux rythmes, horaires harmonisés
· Eté Tonus s’étend au mois d’août
· Opération tranquillité vacances
· Fermeture des rues du Chemin Vert et Réchossiere
· Le maire félicite trois jeunes courageux albertivillariens
· Baguette solidaire
· Jazz du tonnerre !
· Plan canicule
· Changement de canalisations rue du Moutier
· Démolition du 111-113 avenue de la République
· Rer B : Travaux d’été du 21 juillet au 24 août
Sortir
· Open du CMA Tennis
· Conférences Campus Condorcet 2014-2015 : Le genre fait-il la différence ?
· Les arts visuels prennent l’assaut de Stalingrad
· Kreatika 2 - fête de la chanson francophone
· De Visu, 6ème édition
· A vous de jouer
· Soirée brésilienne par Picmaa
· Star Wars Identities
Les projets d'Auber
· Ligne 15 : deux stations pour Aubervilliers en 2025
· Le métro fait son trou
· Le chantier Veolia a commencé
· Le campus Condorcet, premiers travaux
· Du relief sur le quartier Villette Quatre-Chemins
· L’écoquartier du Fort prépare son aménagement
· Une ouverture en centre-ville
· Booster le commerce
· Jean Moulin au futur proche
· Une école « verte » va pousser au Chemin Vert
· Campus Condorcet
Archives
Lettre d’information Informatique et libertés Plan du site Contacts Plan d’accès Mode d’emploi Recherche Mentions légales