Contenu

Changement à la tête de l’Office public de l’habitat d’Aubervilliers

publié le 17 mai 2017 (modifié le 22 mai 2017)

Aubervilliers, le 17 mai 2017

Le nouveau conseil d’administration de l’Office public de l’habitat d’Aubervilliers réuni hier a élu à l’unanimité Anthony Daguet, premier-adjoint à la maire, président de l’OPH. La municipalité tient à remercier les administrateurs pour leur confiance.

Le nouveau président, qui a mon soutien et que je félicite pour cette importante fonction, succède à Silvère Rozenberg, appelé à assumer pleinement ses délégations d’aménagement et d’urbanisme, ainsi que la vice-présidence de Plaine Commune en charge du Campus Condorcet.
Il aura apporté toute son énergie au respect de la politique du logement, portée par la municipalité. Je l’en remercie.

Comme je m’y étais engagée lors des rencontres citoyennes, en réponse aux critiques et au mécontentement des habitants, également lors de nos échanges avec les délégations de locataires et de salariés ainsi que leurs représentants, j’ai proposé au premier-adjoint d’ouvrir une nouvelle période de redressement de l’OPH impliquant un rôle respectueux d’écoute et de dialogue.

Dès demain Il faut apporter des changements structurels significatifs et urgents sur la gestion de l’Office pour en faire un lien et un lieu plus humain et plus ouvert à une ville populaire comme Aubervilliers. Notre attachement à l’OPH, bien commun, qu’on y réside ou pas, exige de nous de le défendre et de le préserver.
Je rappelle que les locataires sont des habitantes et des habitants envers qui nous devons, en tant que municipalité, des réponses et du respect.
Renouer le dialogue, associer les locataires, les salariés, à l’amélioration de la vie quotidienne doit être la priorité de la nouvelle équipe.

Dès à présent il convient d’instaurer, comme l’a annoncé le nouveau président, dès hier soir, un moratoire sur le règlement des factures d’eau. Cette période douloureuse vécue par nombre de locataires doit être derrière nous.
Le plan de restauration et de rénovation des logements doit s’accélérer et être le cœur de la mission de l’OPH.

La réappropriation des parties communes, de certains parkings, la sécurité et la propreté constituent les actions permanentes à mener sans relâche.
Apporter des réponses aux questions des locataires, faciliter les démarches, bannir les courriers inutiles et à répétition, voilà une démarche humaine de gestion du logement social, du logement décent pour toutes et pour tous.
Nous sommes interpellés parce que nous sommes concernés et encouragés à tenir nos engagements à rassembler, écouter pour vivre mieux à Aubervilliers.

Mériem Derkaoui
Maire d’Aubervilliers