Contenu

La rue n’est pas une piscine

publié le 9 juin 2017 (modifié le 27 août 2019)

Depuis l’été 2015 et encore le week-end du 27-28 mai dernier les périodes de forte chaleur entrainent des ouvertures sauvages de bouches à incendie, bouches dédiées à la sécurité publique.
Afin de sensibiliser les habitants à ces dangers, le rappeur Youssoufa avec le basketteur originaire de Pantin Mam Jaiteh proposent de comprendre comment chacun est touché ou peut être touché par cette pratique. Ce projet réalisé avec le soutien de Véolia, inclut les sapeurs-pompiers de la Ville, des enfants des centres loisirs maternels et des habitants d’Aubervilliers.

Outre le gâchis immense de millions de litres d’eau perdus, ces ouvertures ont plusieurs conséquences, potentiellement graves :

  • Des risques d’électrocution et d’accidents sur la voie publique
  • Des risques de coupures d’eau chez les habitants et dans les hôpitaux
  • L’impossibilité pour les pompiers d’intervenir en cas d’incendie
  • Des inondations de caves de parkings, de commerces...