Contenu

Plaine Commune

publié le 22 septembre 2015 (modifié le 4 mai 2016)

Établissement public territorial, organisme créé dans le cadre du Grand Paris, Plaine Commune regroupe actuellement neuf villes qui mutualisent leurs moyens et délèguent des compétences données : Aubervilliers, Épinay-sur-Seine, La Courneuve, l’Ile-Saint-Denis, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Stains, Saint-Ouen et Villetaneuse. Plus de 400 000 habitants vivent sur ce territoire.

Compétences et chiffres

Ses domaines d’intervention (compétences)

Plaine Commune dispose de quatre grands pôles d’intervention, avec 17 compétences attribuées.

Développement urbain et social

  • Aménagement
  • Action foncière
  • Habitat
  • Rénovation urbaine et politique de la ville
  • Environnement

Développement économique et emploi

  • Promotion du territoire et relations avec les entreprises
  • Emploi et insertion
  • Développement local et tourisme
  • Recherche et enseignement supérieur

Espace public

  • Voirie, stationnement et déplacements
  • Parcs et jardins
  • Propreté et cadre de vie
  • Déchets ménagers
  • Assainissement
  • Transports

Culture et sport

  • Lecture publique (réseau des médiathèques)
  • Grands événements

Compétences partagées avec la Métropole du Grand Paris

La Métropole du Grand Paris exerce quatre compétences obligatoires :

- l’aménagement de l’espace métropolitain
- la politique locale de l’habitat et du logement
- le développement et l’aménagement économique, social et culturel
- la mise en valeur de l’environnement et la politique du cadre de vie

Ces quatre domaines de compétences sont divisés en compétences opérationnelles qui sont, pour certaines, soumise à la définition d’un intérêt métropolitain :

Il s’agit,

* en matière d’aménagement :

des opérations d’aménagement ;
des opérations de restructuration urbaine
de la constitution de réserves foncières

* en matière de développement économique :

des zones d’activité
des actions de développement économique

La communauté d’agglomération en chiffres

  • 9 villes : Aubervilliers, Epinay-sur-Seine, l’Ile-Saint-Denis, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Stains, Villetaneuse, Saint-Ouen et La Courneuve.
  • Près de 410 000 habitants
  • 42,7 km2 de territoire
  • 115 000 salariés dans 13 000 entreprises
  • 45 000 étudiants et deux universités

Un outil au service des villes

Créée sous la forme d’une communauté de communes au 1er janvier 2000, Plaine Commune regroupe, à l’origine, Aubervilliers, Epinay-sur-Seine, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis et Villetaneuse.

Une « coopérative » de villes
Souhaitant mutualiser leurs moyens pour gagner en cohérence d’action sur un bassin d’habitat et d’emploi présentant les mêmes caractéristiques (potentialités et difficultés), les villes membres délèguent à cette « coopérative » leurs pouvoirs en matière d’aménagement, de développement économique et de gestion des déchets ménagers.

58 conseillers communautaires
Plaine Commune est actuellement présidée par Patrick Braouezec . Le conseil communautaire, qui est l’assemblée délibérative de la structure, compte 58 conseillers qui ont été investis par leurs conseils municipaux respectifs pour les représenter au niveau de l’agglomération.

Les interventions en cours sur Aubervilliers
Les programmes d’intervention élaborés au sein de la structure intercommunale sont soumis à approbation des assemblées locales. Dans l’esprit, Plaine Commune apparaît moins comme un échelon supérieur que comme un outil au service des villes.

Une brève histoire de Plaine Commune

Point de départ : la Plaine-Saint-Denis
Ce qui était au départ une intercommunalité, est née d’une première collaboration entre Saint-Denis et Aubervilliers, initiée dès 1985 et qui portait sur la Plaine-Saint-Denis.
D’une superficie de 750 ha, ce territoire était l’une des plus importantes zones industrielles d’Europe jusqu’aux années 70.
Victime des mutations économiques à l’œuvre en région parisienne, l’endroit est progressivement devenu une vaste friche.

Un Projet urbain ambitieux
Les deux villes qui se partageaient la Plaine ont alors décidé de s’associer pour lui redonner un avenir.
L’élaboration d’un Projet urbain ambitieux a été le déclencheur du renouveau.
En 1998, l’arrivée du Stade de France qui s’accompagne de l’ouverture de deux gares RER et de la couverture de l’A1 marquent les premiers signes du changement.
Depuis, plusieurs centaines de milliers de m2 de bureaux et des programmes de logements ont été construits sur le secteur.
Dernière réalisation en date, la ZAC LandyFrance accueille depuis quelques mois la compagnie d’assurances Generali (6 000 salariés) et la direction nationale de l’ingénierie de la SNCF.
La Plaine-Saint-Denis est désormais en passe de redevenir le poumon économique qu’elle était.