Contenu

Spectacle Battuta, du Théâtre équestre Zingaro

Bartabas, écuyer, metteur en scène et scénographe, fonde le Théâtre équestre Zingaro en 1984. Cinq ans plus tard, en 1989, il s’installe au Fort d’Aubervilliers, dans un lieu de création et de représentation des spectacles, mais aussi un lieu de vie pour les artistes de la troupe ainsi que la base administrative et logistique de la compagnie. Nous vous proposons de découvrir le spectacle Battuta, conçu et présenté en 2006.

"Entre le vert sombre de la Transylvanie aux mille montagnes et les lavis d’herbe tendre de la Moldavie, bois et prairies s’étirent sans que barbelés ou clôtures ne séparent les espaces.
De là – et peut-être de bien plus loin encore – viennent les musiciens ; ceux du taraf transylvanien de Cluj-Napoca et ceux de la fanfare Shukar de Zece Prajini en Moldavie. Fils de l’Inde, puis héritiers des marches de l’Asie centrale, appelés, là où ils se trouvent Roms, Tsiganes, Manouches, Yéniches, Gitans, Gypsys, Circassiens, Bohémiens, Romanichels ou Marligodiers, termes plus ou moins marginalisants actuellement, marquant les étapes de leur avancée vers l’Occident.
En Roumanie, ils s’entretiennent en roumain, hongrois et parfois allemand.
Cependant, la langue qu’ils parlent entre eux, le rom, dérive du sanscrit et de mots indo-européens, trouve des résonances étranges dans les perceptions contemporaines.
Ainsi Battuta, le nom du spectacle, terme rom et roumain, se prête à un jeu de définitions zigzagantes.
Dans l’énergie du battuta, Bartabas libère, une à une, les clefs du spectacle et peut-être aussi ses énigmes, car, en dépit de l’ossature musicale, il s’agit de bien autre chose qu’une évocation des Tsiganes d’Europe centrale."
© Françoise Gründ

Pour suivre les actualités du Théâtre équestre de Zingaro, cliquez ici